"Vous ferez cela en mémoire de moi"

« L’eucharistie est le mémorial de la Pâque du Christ » (C.E.C. § 1362) et, après les paroles de la consécration, le prêtre poursuit (par exemple, dans la Prière eucharistique n° 2) : « Faisant ici mémoire de la mort et de la résurrection de ton Fils… ». Qu’est-ce à dire ? Certainement pas : « se souvenir » (sous-entendu d’un évènement passé). « Quand l’Eglise célèbre l’eucharistie, elle fait mémoire de la Pâque du Christ, et celle-ci devient présente : le sacrifice que le Christ a offert une fois pour toutes sur la croix demeure toujours actuel » (C.E.C. § 1364). Avec justesse, le cardinal Journet (Le Mystère de l’Eucharistie, 1974, p. 68 -71) précise : « … le sacrifice de la croix devient présent ; ou, plus exactement : nous devenons présents au sacrifice sanglant (…) nous sommes présents sous la croix sanglante aussi réellement que l’étaient la Vierge et saint Jean il y a deux mille ans ». C’est cela « faire mémoire » : devenir présent à l’unique sacrifice rédempteur.

Père Hervé Rabel