Qui est enfant de Dieu ?

Il nous arrive d’entendre dire d’un enfant ou d’un adulte qui a reçu le baptême, qu’il est devenu « enfant de Dieu ». Que faut-il comprendre par là ? Dieu distinguerait-il entre ses créatures ? Bien sûr que non ! Le Dieu de Jésus Christ auquel nous croyons est Père de tout être humain : du plus petit, comme l’enfant à naître, au plus éloigné de lui, celui qui ne le connaît pas ou celui qui le rejette. A tous, il propose de vivre de sa Vie : une vie d’amour sans limite et qui n’aura jamais de fin, que son Fils est venu initier pour nous il y a 2000 ans. Mais si nous sommes venus sur cette terre sans l’avoir demandé, nous ne pouvons naître à la Vie éternelle sans l’avoir voulu. C’est le prix à payer pour notre liberté, sans laquelle il n’est pas d’amour véritable. Par le baptême, Dieu nous offre de vivre de cette vie dès ici-bas. Mais encore nous faut-il reconnaître et accueillir ce don. En renouvelant les promesses prises en notre nom par nos parents si nous avons été baptisés enfants, en acceptant de vivre chaque jour davantage cette communion avec le Père et avec nos frères à laquelle nous sommes invités, et que nous ne possèderons dans la plénitude que dans l’au-delà. Parce que nous y aurons adhéré totalement.

Marie-Pascale de Drouas