Quel est notre regard sur le monde

         Quel est notre regard sur le monde ?

 

                 Notre monde, c’est vrai, comme le rapportent quotidiennement nos médias, est universellement traversé par des pulsions de mort. Depuis la nuit des temps, guerres, conflits ethniques et persécutions, abus de pouvoir et corruption défigurent son visage et risquent de le conduire à sa perte. Et, parmi les victimes, il arrive que l’on compte des chrétiens pour la seule raison de leur foi… Aujourd’hui, dans notre propre pays, nos valeurs sont souvent contestées, voire tournées en dérision. Est-ce une raison pour rendre coup pour coup ?

Au moment de remonter vers son Père, le Christ ne nous a-t-il pas donné la mission de poursuivre son œuvre de Salut, avec les moyens qu’il a lui-même utilisés, comme ce regard de miséricorde qu’il a porté sur la femme adultère ? Un regard qui relève et donne la force de se reprendre, sans pour autant avoir de compromission avec le mal. Un regard qu’il renouvelle pour nous, en particulier dans le sacrement de la réconciliation, car nous ne sommes pas indemnes nous-mêmes de ces tendances mortifères que nous relevons chez les autres ?

Combien de catéchumènes ou de « recommençants » peuvent en témoigner : s’ils ont frappé à la porte de l’Eglise, c’est souvent parce qu’une main secourable leur a été tendue quand ils se trouvaient dans la nuit. Ne l’oublions pas. Tous ceux qui nous contestent ou tournent en dérision notre foi sont eux aussi aimés de notre Seigneur. Même s’ils ne veulent pas le reconnaître ou ne le savent pas, nous, nous le savons.

Marie-Pascale de Drouas