Qu’est ce qu’un docteur de l’Eglise ?

Avez-vous remarqué qu’au mois d’Octobre l’Eglise célèbre deux femmes docteurs de l’Eglise ? La petite Thérèse, de l’Enfant Jésus, et la grande, Thérèse d’Avila (la troisième étant Catherine de Sienne). Autant de figures bien différentes qui nous permettent d’expliquer ce que ce titre recouvre. Un docteur de l’Eglise n’est pas un médecin des prêtres ! C’est un homme ou une femme que l’Eglise reconnaît comme ayant une autorité exceptionnelle en théologie, avec des remarques singulières quant à la doctrine chrétienne. Profondeur de foi, sûreté de pensée et sainteté de vie sont leur apanage, démontrant ainsi qu’ils ont suivi leur maître en sagesse, le Christ. Il faut y ajouter l’importance de leur œuvre, des écrits ou des enseignements qui ont fait progresser la connaissance de la foi. Actuellement au nombre de 33, le pape Benoit XVI a annoncé durant les JMJ de Madrid que Saint Jean d’Avila serait prochainement déclaré lui aussi docteur de l’Eglise. C’est donc tout au long des siècles que l’on remarque de tels penseurs. Certains sont appelés « pères de l’Eglise » car ils ont vécu au début du christianisme et ont posé les bases de la doctrine. N’hésitons pas à prier les docteurs pour étayer notre foi !

Caroline Monin