Pâques chez les orthodoxes

Dimanche 5 mai, nos frères orthodoxes fêteront Pâques. Pourquoi cette différence de date ? Les chrétiens orthodoxes continuent de suivre le calendrier julien, qui fut introduit par Jules César en l’an -45. En 1582, le pape Grégoire XIII promulgua le calendrier grégorien, que n’applique pas l’Eglise orthodoxe en raison de la séparation des Eglises de 1054. Il arrive parfois que les dates coïncident, ce qui nous permet de célébrer Pâques ensemble. Cette « grande semaine » ou « semaine de la passion » - c’est ainsi que les orthodoxes nomment la semaine sainte - est ponctuée de nombreuses célébrations. On peut souligner quelques différences avec la liturgie catholique romaine. Lors de l’office des vêpres du vendredi saint, les fidèles apportent en procession un linceul sur lequel est représenté le Christ mort, appelé Epitaphios. Il permet une représentation symbolique du tombeau du Christ dans l’église. Dans la nuit de Pâques, l’Epitaphios sera porté sur l’autel.

Anne Christin

Nous vous invitons à participer aux offices de la Semaine Sainte avec la paroisse francophone de la Sainte Trinité -la Crypte- 12 rue Daru (Paris 8ème) Jeudi 2 mai 12h Vêpres et Liturgie de saint Basile le Grand ; 19h Matines du Vendredi Saint – Lecture des 12 évangiles Vendredi 3 mai 12h30 Vêpres de l’Epitaphios ; 19h Matines du Samedi Saint Samedi 4 mai 10h : Vêpres suivies de la Liturgie de saint Basile ; 23h : Procession suivie des Matines pascales et de la Liturgie (Agapes pascales).