Messe pour les réfugiés du Moyen-Orient

le vendredi 7 décembre à 19h,

Depuis l’appel du Pape en septembre 2015, des paroissiens ont accepté de louer deux petits logements à un prix raisonnable à deux réfugiées syriennes venant d’Alep, Hiba Chakar et Fabienne Braykeh. Hiba bien intégrée dans notre paroisse, a rejoint notre petit groupe en charge du suivi des réfugiés du Moyen-Orient.

Hiba témoigne : « Il y a deux ans, la violence de la guerre m’a obligée à quitter mon pays, la Syrie. Mon précédent séjour à Paris dans le cadre de mes études supérieures en Urbanisme m’a entrainée à choisir la France comme un nouveau pays où je pourrais reconstruire ma vie. Atteindre cet objectif n’était pas chose simple. Etre seule pour recommencer à zéro me semblait une mission impossible, j’avais besoin d’un soutien, d’une aide et d’une main qui me dirige.

Le Saint Esprit était là, m’accompagnait dans mes démarches, a illuminé mon esprit et m’a conduit vers St Pierre-St-Jacques. En mai 2016, le mois de Marie, j’ai été accueillie par la Paroisse, en particulier par le groupe chargé du suivi des réfugiés du Moyen Orient. J’ai été hébergée dans un logement appartenant à une famille adorable et généreuse ; je lui dois beaucoup. Elle m’a considérée comme leur fille, avec beaucoup d’affection dans les moments difficiles.

D’autre part, la Paroisse m’a ouvert ses portes pour l’accompagnement spirituel, pour des rencontres, pour des amitiés sincères et surtout pour consolider ma foi et ma prière. Des paroissiens m’ont accompagnée également dans mes démarches professionnelles avec leur expérience et leur bienveillance. Si aujourd’hui ma vie a pu progresser, c’est grâce à chaque paroissienne et paroissien.

Je veux leur dire merci, leur exprimer par ce témoignage ma reconnaissance pour leur mobilisation et leur dire que chaque geste compte beaucoup pour ceux qui doivent quitter leur pays. Pour cette raison j’ai voulu intégrer le groupe s’occupant des Chrétiens d’Orient pour aider l’Ensemble pastoral Saint-Pierre-Saint-Jacques dans cet engagement, et sa volonté de répondre à l’appel du Pape. »

D’autres réfugiés frappent à notre porte. Que ceux d’entre vous qui disposeraient d’une chambre, d’un studio, de deux pièces… n’hésitent pas à nous le faire savoir. L’accueil vous donnera nos coordonnées.

Nos frères et sœurs réfugiés ont aussi un grand besoin de PRIÈRE. Venez nombreux à la messe du 7 décembre.

Patrick Nodé-Langlois, Marie-Odile Ducrot, Dominique Riché, Hiba Chakar