L’option préférentielle pour les pauvres

La 1re des « Orientations pour la mission des catholiques du diocèse de Nanterre », promulguées par Mgr Daucourt le 11 octobre 2009 (cf. la ‘Clé pour comprendre’ du 12 septembre), c’est : « Placer l’option préférentielle pour les pauvres et la lutte pour la justice au cœur de la vie et de la mission des paroisses, mouvements et services ».

Ce n’est certainement pas un hasard si notre évêque met en 1er cette orientation ; cependant, il attire l’attention sur le fait que « ces actions n’échappent pas encore assez au risque de la spécialisation : souvent, quelques personnes vivent, au nom même de l’Eglise, un engagement fort au service des plus pauvres mais sans grand lien avec leur paroisse.

Réciproquement, celle-ci ne se soucie guère d’établir une relation plus étroite avec elles ». Nous aurons certainement, cette année, à travailler pour que ces liens se resserrent, afin d’œuvrer plus pleinement dans le sens que demande notre évêque. L’Equipe d’Animation Pastorale est saisie de cette question, à laquelle elle va travailler, pour des propositions concrètes aux paroissiens.

Père Hervé Rabel