Le nouvel an copte

Les coptes vont fêter cette semaine leur nouvel an ou fête du Nayrouz. Le calendrier copte commence avec le règne de Dioclétien en 248 ap. Jésus-Christ, année qu’ils appellent anno martyri. Les vagues de persécutions ont commencé dès le 1er siècle de notre ère notamment par l’exécution par une foule enragée de Saint Marc, évangélisateur de l’Egypte et fondateur de l’Eglise d’Alexandrie. La récente actualité montre que les coptes vivent toujours un long calvaire. Rappelons que Copte est le nom donné aux chrétiens d’Egypte et d’Ethiopie tant orthodoxes, la majorité, que catholiques ou évangélistes. Ils représentent officiellement 6% de la population égyptienne et se considèrent comme les « vrais égyptiens », descendants des pharaons. A Paris, il existe une communauté copte catholique à Notre Dame d’Egypte, 15 rue Philippe de Girard dans le XVIII ème arrondissement. Devant les incendies d’églises et les attentats , le patriarche des coptes orthodoxes, Tawadros II multiplie les appels à la paix en union avec le cheikh Al-Tayyeb, grand imam de l’université Al-Azhar. Il a récemment remercié des musulmans qui ont protégé une église chrétienne en formant une chaîne humaine. Prions pour que ce conflit ne dégénère pas en guerre des religions et que l’Egypte retrouve la paix.

Valentine de Chillaz