Le fils de l’homme

Après la réponse inspirée et fulgurante de Pierre : « Tu es le Messie de Dieu », Jésus se nomme : « Le Fils de l’homme », il est le seul dans le Nouveau Testament à employer cette formule (à l’exception d’Etienne juste avant sa lapidation : « Voici que je contemple les cieux ouverts et le fils de l’homme debout à la droite de Dieu ») Ac 8, 56. Ici, Jésus annonce sa mort et sa Résurrection ; « Cette expression demeure réservée à Jésus lui-même, mais la vision nouvelle de l’union entre Dieu et l’homme qui s’y exprime traverse la totalité du Nouveau Testament et le marque de son empreinte. C’est de cette nouvelle humanité venant de Dieu qu’il s’agit dans la vie à la suite de Jésus Christ ». (Benoît XVI, Jésus de Nazareth).

Jésus ne cache pas que le suivre, chaque jour, sera parfois difficile et douloureux, mais sera pour tous le chemin du salut qu’il inaugurera le jour de sa résurrection.

Elisabeth Gaffinel