Le chant de l’« Exultet »

Dans la belle liturgie de la vigile pascale, aujourd’hui comme hier, le chant de l’« Exultet » marque le summum de la joie pascale qui éclate dans l’Église lorsque jaillit le feu nouveau où l’on allume le cierge pascal. C’est le passage des ténèbres à la lumière du Christ ressuscité. Chanté aujourd’hui en français le plus souvent, cet hymne très ancien de l’Église associe dans une même exultation la multitude des anges et notre terre irradiée de clarté dans la joie de toute l’Église.

« Exultez de joie, multitude des anges, Exultez, serviteurs de Dieu, Sonnez cette heure triomphale Et la victoire d’un si grand roi. Sois heureuse aussi, notre terre, Irradiée de tant de feux, Car il t’a prise dans sa clarté Et son règne a chassé la nuit. Réjouis-toi, Mère Église, toute parée de sa splendeur, Entends vibrer dans ce lieu saint l’acclamation de tout un peuple. »

Anne Viry