Le « 2 février »

Souvent méconnu par les plus jeunes, le « 2 février » -encore appelé de son nom festif de « Chandeleur » (ou « fête des chandelles »)- est pourtant une date importante du calendrier liturgique, car riche de significations profondément chrétiennes. Même si le « temps de Noël » s’achève au lendemain de la fête du Baptême du Seigneur, la date du 2 février correspond au 40ème jour qui suit la Nativité du Seigneur : elle marque donc la fin du cycle de l’Incarnation où Jésus, Lumière née de La Lumière, en prenant chair de la Vierge Marie, vient illuminer nos ténèbres. Une belle tradition, encore vivante à Rome place St Pierre, veut que l’on attende ce jour pour enlever la crèche de nos foyers. Trois événements sont liés à ce quarantième jour : la « purification de Marie », le « rachat » du fils premier-né Jésus par un sacrifice prescrit par la Loi et la « présentation » de Jésus au Temple (Lc. 2, 22). Depuis 1997, à l’initiative du Bienheureux Pape Jean-Paul II, est également célébrée le 2 février la journée de la vie consacrée « pour manifester à tous que la condition du peuple saint de Dieu est d’être un peuple entièrement consacré au Seigneur ». (Bienheureux Jean-Paul II, message du 06/01/1997).

Olivier Verney