La Trinité, notre avenir !

Mystère de la foi chrétienne, incompréhensible par essence, qui ferait de nous, au dire des musulmans, des polythéistes. Pas de trace de ce vocabulaire dans l’Ecriture ; il faut revenir au second siècle pour voir apparaître ce mot qui tente de dire que le Dieu des chrétiens est unique mais en trois personnes. Trois personnes inséparables, toujours l’une avec l’autre. Dans l’Ancien Testament, Dieu se révèle comme Sauveur de son peuple Israël. Dans le Nouveau Testament, Dieu se révèle Père grâce à son Fils bien-aimé Jésus. Le Père donne tout à son Fils ; le Fils se reçoit du Père et retourne à Lui dans un mouvement d’amour et d’action de grâce. De leur union d’amour nait l’Esprit Saint. Jésus lui-même demande à ses disciples de baptiser toutes les nations, pour accroitre le peuple nouveau, « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit ». Faire avec soin le signe de croix est déjà un moyen d’honorer ce grand mystère. Que l’Esprit Saint fasse grandir notre foi en Dieu, seul Seigneur, dans la trinité des personnes et l’unité de leur nature (Préface du jour) car le but de notre vie d’enfant de Dieu est d’être uni au Christ, tourné vers le Père en étant imprégné de l’Esprit.

Caroline Monin