La bonté

« Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul » (Marc, 10, 18). Peut-on concilier la bonté de Dieu et celle de l’homme ? La bonté existe-t-elle face au mal ? Qu’est-ce que la Bonté ? : « Toi tu es bon, tu fais du bien : apprends-moi tes commandements. » (Ps 118, 68) Il nous est possible d’expérimenter dans notre intériorité : « Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur ». (Ps33, 9) avec un sens spirituel du goût, assisté par l’Esprit saint ! A la suite du psaume nous qualifions de bonne toute chose ou action pouvant produire un effet bienfaisant. La Bonté est un don de Dieu pour faire le Bien ! Il nous a donné la méthode pour être à son image : par ses commandements, en relation avec lui. 

Nous pouvons, rationnellement et spirituellement nous mettre à l’écoute de la Bonté de Dieu. Les modèles de sainteté que l’Eglise nous offre aujourd’hui sont des exemples de Bonté par l’annonce de Dieu dans l’amour des autres, le mal venant alors du refus d’aimer. Thérèse de Lisieux, Mère Teresa, .les visiteurs d’hôpitaux, de maisons de retraite, avec gentillesse, sourire, compréhension, sous le regard bienveillant de Dieu. Le Christ dans sa Bonté n’a pas seulement guéri les corps, il a aussi relevé la Samaritaine et la femme adultère. C’est donc par attachement et par participation à la bonté divine que les choses sont bonnes et que nous devenons bons.

Patrick Cantin