Carphanaüm

            La vie publique du Christ commence avec l’arrestation de Jean-Baptiste. Jésus  choisit alors de quitter les hauteurs de Nazareth et de résider à Capharnaüm, petite cité située au bord du lac de Tibériade, située avantageusement sur une route romaine entre la Méditerranée et Damas. Les habitants étaient des pêcheurs comme les apôtres Pierre, André et Jean, des agriculteurs produisant céréales et cultures maraîchères grâce à une terre fertile, des commerçants qui profitaient de ce lieu de passage ouvert sur d’autres populations qui n’étaient pas juives. Une petite garnison romaine occupait les lieux, dirigée par le centurion dont Jésus guérit le serviteur et vanta la foi. « Il mérite que tu fasses cela pour lui, car il aime notre nation et c’est lui qui nous a construit notre synagogue » (Luc 7,2-5.). Des fouilles récentes ont dégagé les fondations de cette synagogue où Jésus enseigna « avec autorité ».

            Jésus logeait dans la maison de Pierre où ses disciples se retrouvaient et qu’il considérait comme sa propre maison. C’est là qu’il guérit la belle-mère de Pierre, la femme souffrant d’hémorragie et qu’il expliqua de nombreuses paraboles.

            Aujourd’hui ce lieu de pèlerinage est entretenu et animé par l’ordre des Franciscains.

 

Valentine de Chillaz