Baptisés en Jésus Christ

Les lectures faites lors de la veillée Pascale nous racontent l’histoire de l’Alliance du peuple juif avec Dieu qui intervient pour le sauver. Tout au long de sa vie, Jésus se solidarise avec les plus pauvres et les pécheurs. Il « plonge » dans sa mort, « submergé par la violence et la haine » nous dit Saint Paul. Dans les très anciennes églises, les futurs baptisés descendaient dans le baptistère pour être immergés dans l’eau trois fois de suite, signe tout à la fois de la mort elle-même et de la mort libératrice du Christ, ils remontaient ensuite vers l’orient, vers la Vie : « ils ressuscitaient » pour une vie nouvelle en Jésus Christ. « Par le baptême en sa mort, nous avons été ensevelis avec Lui, afin que comme Christ, Ressuscité des morts dans la gloire du Père, nous menions nous aussi une vie nouvelle » Saint Paul (Rm 6 3-4). La baptême ouvre une porte d’avenir en Dieu, bien sûr il implique la confiance en Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, la conversion du cœur et une relation personnelle avec le Christ. La grâce reçue au Baptême accompagne chacun des chrétiens habité par l’Esprit Saint tout au long de sa vie, Vie nouvelle illuminée par le Christ.

Elisabeth Gaffinel